vendredi 28 septembre 2012

Le voyage dans le temps

A la Foire du Trône, il n’y avait plus grand monde. Les attractions les plus violentes tournaient avec furie, déversant une assourdissante musique et des flots de lumière. Je m’éloignai du cœur du cyclone, me dirigeant vers les allées latérales. Après avoir mangé une paire de merguez trop cuites chez Gégène, roi de la Frite, j’aspirai à une distraction à l’ancienne. Un tir à la carabine à plomb sur des ballons de baudruche ? Tirer trois penalties sur une silhouette en contreplaqué mouvante ?
J’hésitais en passant devant la diseuse de bonne aventure, à côté du stand dit « de l’échelle de cirque » que nul n’avait jamais réussi à escalader à ma connaissance.
Tout au bout d’une allée, une installation attira mon regard.
Un container recyclé et repeint en bleu marine surmonté d’une bannière (légèrement de travers) promettait : « Voyage dans le temps ! 2 euros seulement- 10 minutes »
Je m’approchai de la caisse (un parasol, une table de camping, une chaise en PVC) et m’adressai à la vieille femme qui s’y trouvait. Elle me héla d’un ton monocorde : «  Approchez, approchez, jeune homme, c’est le Voyage dans le temps ! 2 euros seulement- 10 minutes ! ».
Allons-y me dis-je, en phase de digestion post Gégènesque. Je tendis ma pièce. Une petite fille surgit derrière la grand-mère et me prit par la main. « Bon voyage ! » me glissa l’aïeule, après m’avoir remis un bout de papier numéroté, arraché d’un carnet jauni.
La petite ouvrit la porte grinçante et je pénétrai dans le container.
Vide. Juste une ampoule nue au plafond. Un fauteuil en son milieu.
Je m’y assis. La petite ferma la porte, éteint la lumière.
J’attendis.10 minutes plus tard, je sortis et regardai ma montre, étonné.
On était bien dix minutes plus tard, j’avais voyagé dans le temps.       
   

Fille 2

Interview de Dou Soillon, en promotion pour son premier album, dans Femme Femme de Septembre.
F F : Ce CD: une renaissance ?
D. S. : J'ai eu une fokin' life, genre pas drôle. Des parents riches et célèbres, c'est trop injuste ! Galéré dans les cocktails, les mags glossy qui me mettaient en côver et chez Calette j’ai déjà tout acheté ! Je m'ennuyais à faire du cinoche chez des réal' indépendants, même pas oscarisables. Ma mère, elle dit à Benjamin Biolavilliers avec son pote Miopassek de passer me voir à l'improviste et ça a été le coup de foudre !
 FF : Etonnant ! Parlez-nous de cette rencontre totalement inattendue ?
 D.S. : Ouaaais, sont  passés par hasard dans ma petite zonmai à Paris Centre Marais. Ils ont craqué les gars pour mes 250 Pléiade encore emballés, ma collec' de Pif Gadget 1975-1978, mes vinyles vintage de la Compagnie Crédule. J’leur ai cité du Paul Astaire, du Gad Elmaleh et du Simpson dans le texte.
Ils m'ont dit « Bon ! »  J’ai pris ma guitare et j'leur ai chanté une des 567 chansons qu’j’ ai faites avec mes doigts et en la, entre 2 castings, y z'ont dit : « On fait un album avec toi ! » Marrant, non ?
 FF : Votre prochain projet ?
D.S. : Y’a ma mère qu’a demandé à Eugène Dabo de passer par hasard chez ouam  lundi prochain à 17H30, histoire de voir pour un remix et le photographe des Zinrok il arrivera, coup de bol, 2 minutes après et à la porte ça sonne, y'aura Ticky, Massive Arnak, les Staune, Mamadou et Marianne, Paul, Joe, Gabbana, Maria Cotillon, des invités surprise. On fera une teuf improvisée, tu vois ! Si quelqu'un fait une overdose, pas de pb, on compose le 18, moi, chui pas infirmière ! 
FF : Ah, cette spontanéité qui émane de vous ! Alors le mot de la fin pour nos lectrices ?
Je m’aime !
Dou Soillon : I.C.I. !, Polydard, 21 euros

jeudi 27 septembre 2012

Mauvais sort

Platan Germanovic, l’ailier norvégien et buteur émérite, avait été recruté à grands frais par le Club de la capitale. Ses propriétaires,  2 milliardaires chypriotes, voulaient voir leur équipe enfin se classer au sommet.
Grand, arrogant et inarrêtable, il commença à marquer des buts. Lors de chaque match, il scorait ou faisait une passe décisive.
Il devint la terreur de la ProLigue 1, ajoutant un impact psychologique victorieux à la discipline de fer imposée par l’entraîneur espagnol charismatique
Le Club se retrouva dès la mi-saison premier du classement, avança dans la Coupe d’Europe sans difficulté, gagna les 1/8èmes de finale de la Coupe Nationale avant Noël. Tout souriait à cette équipe, motivée par son joueur vedette, qui déclara au Sport : «Platan venir, Platan jouer, Platan gagner tout ! »
Rendus fous de rage par ce succès, les entraîneurs d’une grande ville du Sud, d’une métropole du Nord et d’un ex-champion du Centre se réunirent secrètement et réfléchirent à des plans destinés à faire cesser la de gloire sur leur rivale.
Embaucher un serbe casseur de genoux ? Une bimbo dévoreuse de mariage ? Prendre en otage son père resté au bord d’un fjord glacé ? Ils hésitèrent.
La veille du Nouvel An, un jour glacial, Germanovic arriva au terrain d’entraînement, faisant crisser les pneus de son Hummer 5 sur le parking verglacé.
Entouré de journalistes, il déclara : « Platan s’entraîner, Platan en forme, Platan ga… » et il glissa sur une plaque de verglas.
Il chuta et sa tête heurta durement le (très large) pare-chocs de l’énorme 8X8.
Il se releva, un peu étonné et déclara aux caméras : « Platan pas mort, Platan tête acier, Platan planter chaque coup «. 
Ouf !
Mas il ne marqua plus un but de sa vie, se prenant désormais pour le jardinier du stade.

mercredi 26 septembre 2012

Pousse Griottes

Murchiac sur Doux, information régionale
Les Pousse Griottes, groupe contestataire régional a été condamné à 75 euros d’amende pour tapage diurne (après garde à vue 48 heures au poste de police du village voisin, à Crampon-sur-Chignon)
Les 3 jeunes femmes ont investi l’église romane du XIème siècle, puis bousculé le prêtre béninois de la paroisse et commencé un tour de chant à fort volume sonore.
Anicet Dagbo, remplaçant du défunt père Jean-Raymond Maubrac (1924-2011) a déclaré au reporter du Courrier Douxois de la République :
« Il était 18h30 environ. J’ai vu ces trois paroissiennes vêtues de couleurs vives avec leurs collants sur le visage se mettre à chanter à tue-tête devant l’autel ! J’ai ri au début, mais après quelques minutes, cela est devenu gênant. Les vitraux tremblaient. La police est arrivée au bout de 10 minutes ou 1/4 d’heure. Je ne sais pas quoi vous dire, mais je les connais ces filles, elles sont du village »
C’est Valentine Le Berlu (81 ans) qui a appelé l’agent Fernand Ledoux, en composant le 16 sur son téléphone portable à grosses touches qui ajoute :
« Dans notre église, près du confessionnal, je priais profondément, quand je fus réveillée par le spectacle affligeant de ces trois petites que j’ai vu courir sur la Place des Fusillés depuis qu’elles sont en âge de marcher ! Elles étaient déguisées et criaient des insanités. J’ai vite appelé l’agent Fernand ! »
Les trois compères, Marie-Agnès Bru (vendeuse à la mercerie 10 doigts d’or), Michelle Vialat (propriétaire du salon de coiffure Hair’ Comprimé) et Liliane Naudin (sans profession) ont finalement été libérées.
Elles ont reconnu avoir vidé ensemble une bouteille de liqueur de cerises et voulu faire entendre leur voix : « à la façon des jeunes russes comme dans l’journal »   

mardi 25 septembre 2012

On n'est pas touchés

2 jours.
Il n’aura fallu que 2 jours pour que les vidéos du drame soient postées sur Youtube, relayées par les réseaux sociaux de façon virale.
La police a établi un impressionnant cordon de sécurité autour des studios TV de la Plaine Saint-Denis. Rien n’a filtré.
Revenons aux dépêches officielles. France 22 a communiqué qu’un incident grave s’est produit lors de l’enregistrement hebdomadaire de son émission-tribunal « On n’est pas touchés ».
L’animateur, Roland Truquier en est sorti indemne mais l’animatrice Aïcha Pilono est hospitalisée et le chroniqueur Richard Zéhaine serait dans un état grave. Ce dont on est sûr, c’est que le célèbre écrivain-rappeur Tarace Bougra est en garde à vue,inculpé de violences avec armes.
Revenons aux films (très nets, en HD) que chacun a visionné avec effarement.
Pilono et Zéhaine commencent à interroger l’auteur du livre « Ma life à moi dans le 9-X » avec l’aigreur et la virulence qui leur est propre. Truquier frétille, il est heureux de voir un livre qu’il n’a pas lu se faire cracher dessus pas ses hyènes mascottes. Une merde de 300 pages ça colle aux pieds ! , attaque la miss aux dents longues. À propos de pieds, justement, on dirait que vous écrivez avec, tellement je me suis ennuyé ! Rajoute Zéhaine fielleux, à l’abri derrière son pupitre. 
Gros plan sur l’interviewé humilié, qui ne répond plus aux questions et fait une drôle de tête.
Les images suivantes sont dures. Il sort un couteau de sa veste le lance vers Pilono, atteinte à l’œil droit et en projette un second dans le cou de Zéhaine. Le sang gicle.
Truquier se lève et s’enfuit, son pantalon est visiblement souillé.
Après, le caméraman doit foutre le camp : c’est le sol qui est filmé.
1.4 million de visionnages en 24 heures.
Record d’audimat battu.  

lundi 24 septembre 2012

On n'est pas couchés : aigres zéros

Le dépeçage en règle dans cette émission d’Alain Minc et de son livre et la réaction du chroniqueur Bruno Roger-Petitdans LE PLUS du NOUVEL OBS me font bondir.
Ce qui me met en rogne est ce Tribunal de Salut Public avec cette piètre « animatrice » rousse, payé par le Service public pour dénigrer et casser avec l’impunité du peloton d’exécution face à un condamné (par ailleurs consentant, point intéressant). Qui sont-ils pour ainsi tailler en pièces et salir avec jubilation ? Ruquier ricane, s’agite, joyeux et si lâche...
Mon courroux ne s’arrête pas là !
En lieu et place d’UN seul livre (apparemment très mauvais, nous l’avions compris en 32 secondes), pourquoi n’est-il pas fait chronique de TROIS ouvrages formidables ? Enrichir le spectateur et lui proposer des points de vue passionnants, des idées nouvelles ou des auteurs qui comptent ? Cet objectif n’est pas celui de l’émission, voilà LE problème.
Quelle est la mission de la télévision publique ?
Je ne regarde jamais ce genre de show désolant où habituellement il s’agit plutôt de promotion béate. Ceux là font dans la méchanceté. Dont acte.
J’ai fait l’effort, j’ai regardé ce tabassage et me suis senti bien mal. Je ne regarderai jamais « ONPC » et me contenterai de lire des livres que l’on m’aura conseillés avec passion et intelligence, de façon positive et humaniste.
Cette « télévision » est affligeante. Populaire ? Alors il est servi un sombre brouet au peuple et il contient de puissants somnifères !
Ni passion, ni intelligence, ni humanisme.
Le pouvoir de ne pas regarder ces rebuts sordides est le seul que nous ayons à leur encontre.
Sans personne pour les écouter, ces bouffons grinçants finissent par se rhabiller et s’en retourner d’où ils viennent : le néant de la pensée.


La Cata lorgne

Après bien des incidents et des engueulades, la Catalogne devint indépendante de l’Espagne.
Un siège à l’ONU, un drapeau et le droit d’envoyer des Casques bleus lui furent octroyés. Une monnaie spécifique vit le jour, le cata-cata, avec taux de change variable contre l’euro (lequel disparut 5 semestres plus tard) et qui s’effondra de façon spectaculaire, attaquée par des traders Néo-Chinois.
Les fiers catalans étaient ruinés, mais contents. Désormais leur club de football appartient à une marque de chorizo et évolue en Ligue 4, les ramblas sont interdites aux femmes non voilées et la Sagrada Mickey-Family porte de fiers étendards Fanta Light.
Ce précédent séparatiste mit le feu à une série de revendications.
La Normandie et la Savoie firent sécession de l’ex-République Française, si ruinée qu’elle dut se renommer peu après Union France-Qatar MSLC (Mais Sans La Corse)  suite au rachat de son colossal déficit budgétaire par un pays fortuné.
Bastia se proclama Gouvernorat Norte et lança une vendetta sanglante contre le Sud Indépen-Dent (d’Ajaccio-merta), qui n’avait pas fini le siège de Bonifacio RSF (Royaume Solitaire du Figari), entamé 9 ans auparavant.
Une myriade de micro-états furieux et en révolte atomisèrent à tout jamais l’ex-URSS. La Tchétchénie-Est bis y fait figure de puissance régionale.
Evoquons l’Afrique, redessinée à ce jour en 457 républiques ethniques, royaumes ou dictatoriats plus ou moins éclairés.
Le STN1 (Super Texas Number1) voulut signer un traité de paix avec la Californi-Nation, mais des émissaires du Manhattan Apple-State l’en découragèrent, contrecarrant les ambitions de l’archipel Key Largo-ttoman.

Dans ma rue, les habitants des numéros pairs songent à faire sécession des impairs, ces vils chiens, si différents de nous !


dimanche 23 septembre 2012

Camille redouble et je suis songeur



Très joli film, recommandable et bien joué. Bravo !
Le voyage dans le temps de l'héroïne, qui se nomme Camille Vaillant et porte au début mon T-shirt des Clash que j'ai encore provoque en moi troubles et accès de nostalgie.
J'avoue souvent rêver tout comme dans le film que je suis à nouveau au lycée ! Et dans les rêves, c'est frustrant, je n'avance pas, je ne trouve pas la salle de cours, je ne sais plus rien en Maths ! La fiction portée à l'écran rejoint des questions qui ont galopé dans mon crâne des dizaines de fois.
Pouf ! Revenir à l'âge de 16 ans, là où je m'ébattais en l'année 1977, avec mon esprit buriné de 2012 ?
Oublis, oublis : je devrais redemander à tant de monde qui ils sont que c'en serait gênant.
Serais-je projeté avec mon cerveau à trous d'aujourd'hui dans la peau d'un élève de Seconde C ? Catastrophe assurée dans les matières scientifiques, cela se passerait bien en français et en anglais, efforts potentiels en histoire, en latin et en allemand. Rouillé, mais des restes !
Pour la gym, et avec mon corps de l'époque cela ira encore.
La vie semblera plus claire, facile à comprendre et à anticiper. Nette, évidente, déjà écrite.
En revanche, contrairement à Camille, je tenterai de me battre fort pour faire changer des bouts de destins qui ont mal tourné et qui, en 2012, me les brisent menu. Avec mes petits bras d'élève de seconde ? Pas sûr de mon efficacité.

Mais voilà, nous rentrons dans le domaine du paradoxe temporel. Tout morceau brisé du passé affecte le présent et une multitude de destins alors sont changés. Casse-tête infini, tel un Rubik's cube que l'on ne peut résoudre. Et là, cela ressemble à nouveau à ces rêves dans lesquels on pédale dans la choucroute.

En attendant, allez voir(en vrai) Camille redouble !


vendredi 21 septembre 2012

Schiste dans le gaz

24-03-2055, 11h03
Morzablac, Haute-Garonne - Petrogaz Inc.Ò Exploitation gisement gaz schiste XK 22b, prof.650 m. démarrée. Torpilles détonation fractales. Feu vert Ministère Prod. Productive, visa N° 258hL+. Double Foreuse K8 @15000m"/sec en opé.  
25-03-2055, 22h57
Petrogaz Inc.Ò Exploit. Gismt. gaz XK 22b, prof.650 m. arrêtée. Détection mat.fossiles non conformes. K8 légrmnt KC/HS.
26-03-2055, 08h12
Proncetin, NJ- HQ .Petrogaz Inc.Ò Message pour autorités locales comp.
Ref. mat. Inconn. gisement. NB : Comportement agressif popu.locales ref. Écroulements in caves villages rayon 4km du XK 22b.
31-03-2055, 16h01
Ministère Culture et Verdure, Paris 6. A/R message Petrogaz Inc.Ò
Rapport archéo. REQ ++ via Secr. Etat. Envoi commission inspec. @ Morzablac. Priorité P2
17-04-2055
Rapport A de Quentin D., insp. grade D7, comm. insp. archéo.
Exam. restes et obj. paléos remontés par Equip-Tech F.
Cuves métal, dureté 9+, nombre indéterminé, sup. à 150, taille 2mX30cmX 60cm. Contenu tbd. Forage de complément à effectuer. Objectif remontée 1 échantillon.
02-05-2055, heure tbd
Jules Cheneau, voisin du site de Morzablac à Gazette Sud-Ouest. « C’est un cercueil, leur truc »
05-05-2055, 23h48
Rapport E2 de Quentin D., inspecteur grade D7, commission inspec. archéo.
Objet forme tomb. Ouv.par Tech team, combinaisons NBC+, bâtiment sécuri-Z, Bdx Lab.
Ceci est bien un cercueil, cont. squelette humanoïde id. Datation : pré-époque Jurassique !! Affaire transmise à DGSE-mi4 par ordre ministériel, dépêche 444R
05-05-2055, 23h 59 et 59 sec
Sms inachevé agent Robert P., chargé visu. « Alien finding de Morzablac » à Général Maurice F ; EMMA-T, GQG Armée Terre, Paris.
-   C’est un squelette humain, il a une tablette numérique entre les bras ; Viens de l’allumer, elle marche encore, je  


mercredi 19 septembre 2012

La théorie du complot

Personne va vouloir nous croire... Nous s’rons accusés d’être de ces complotistes fumeux, qui voient le mal partout ! Encore une fois, nous serons moqués, calomniés, suivis, fichés et genre…mis sur écoute. Mais quand on sait que’que chose, on le sait, et pis c’est tout !
Moi, je m’en doutais bien que les avions du 11 septembre, ils étaient téléguidés moitié par des anciens du KGB, moitié, par des clans sous-marins infiltrés par les barbus en mode gros rebelles d’la CIA. Kennedy assassiné ? Facile ! La mafia sicilienne, les camionneurs en colère et la moitié du KKK et l’cabinet noir du Parti Républicain. Quant à 66% des maux de dos en Ardèche et aux 87% de prothèses auditives qui captaient RTL2 la nuit ? Causés par leurs antennes relais du téléphone portable ! On savait qui c’était depuis longtemps !
Pense aussi aux toxines secrètes mises exprès dans l’Nutella pour embrigader les gosses qui d’viennent obèses et ne mangent plus que des Mac Do froids en r’gardant les clips satanistes de Lady Cracra ? Mais oui ! Si t’écoutes ses paroles à l’envers, que tu r’gardes Canal Plus brouillé, t’entends parfaitement : « aille ame zeu dévile, mon pottte » hein ? C’est pas transparent, ça ?
Pourquoi  ky z’ont fait l’i-phone 6, exactement de la même couleur que le 5 et le 4 ? Juste bicoze ça réveillerait pas les crocodiles géants qui rôdent dans les égouts à Nouille Orque ! Ben ouais.
Et toi, t’en pense quoi, mon coco ?

La caméra zoome arrière.
L’homme est sur une plage, il parle à un lapin nain.
Il est sur une île déserte.
L’île est au milieu de l’océan.
L’océan est partout.
Les continents ont été noyés par un tsunami géant, suite à la chute de 5 météorites gigantesques. D’ailleurs, toutes les centrales nucléaires ont explosé en même temps, juste après.    

Captain Rousseau

Les faits datent d’une centaine d’années. Dans les capitales, les municipalités voulaient promouvoir une image « verte » et saine de leur centre-ville encombré. On usait encore de carburants fossiles, ne l’oublie pas.
L’on mit en location libre-service des « bicyclettes » (véhicule cocasse, peu efficace et lent, aujourd’hui disparu), moyennant une contribution financière modérée. Cela fit disparaître des places de parking mais diminuer ni taux de CO2, ni embouteillages. Les maires jubilaient.
En revanche, automobilistes et « piétons » (mode de déplacement cocasse, peu efficace et lent, aujourd’hui disparu) constataient que les utilisateurs se comportaient de bizarre façon. Tu as prêté serment sur le CSR, le Code Sacré Routier, non ?
Les enfourcheurs de ces « bicyclettes » étaient frappés d’amnésie de toute règle de priorité, ainsi que de daltonisme aigu (feux rouges et verts devenaient monochromes dans leur champ de vision limité). On ne comptait plus les infractions !
C’était miracle que leur accidentologie fut inférieure à 1 pour 100000.
Survint, à Paris, Captain Rousseau (comme l’éditeur multiséculaire de notre vénéré CSR).
Il tira au 9mm à silencieux et balles dum-dum sur une quinzaine de ces citoyens en infraction, se postant près de feux rouges souvent bafoués (tu te rends compte !).
La panique gagna les rues, car il signait ses séances de tir (toujours en pleine tête) en laissant un exemplaire vintage du CSR (édition 1975, en « papier », un  support cocasse, peu efficace et lent, aujourd’hui disparu), sur le cadavre fumant du contrevenant. Il surgissait de façon aléatoire et très efficace.
Il eut bientôt des imitateurs dans chaque ville ! Un fan-club 2.0 se créa en leur honneur.
Cette hérésie mobile fut donc rapidement résiliée de nos cités.

lundi 17 septembre 2012

Votez pour ce blog !

candidat aux GOLDEN BLOG AWARDS
cliquez et votez ici !



Nowhere

Samedi, je vais au vidéoclub et loue un DVD. Cela commence mal : le vendeur efflanqué me dit : «  votre crédit de 14 euros n’est plus valable après ce soir ; on a été rachetés par le Siège, maintenant c’est la formule obligatoire d’abonnement à l’année, blablabla.. » Suit une diatribe d’où il ressort que mes 14 euros sont perdus, car je ne veux pas m’abonner à l’année, ni payer une caution, etc…  
Moralité : quand on se fait …mettre, c’est souvent par le Siège. Adieu, donc Vidéo Futur, vous n’aurez pas mon RIB ! J’avais emprunté Somewhere de Sofia Coppola, pensant y trouver la grâce de Lost in Translation, ou la finesse colorée de Marie-Antoinette. Film primé par un Lion d’or à la Mostra de Venise 2010.
Bim ! Le syndrome Holy Motors ou Il était une fois en Anatolie !
Piégé, votre serviteur… (qui l’avait prémédiqué à son épouse avec effets de manche et commentaires)
Du vide, du rien, de la prétention stratosphérique, du pipotron arty, un scénario qui tient sur un ticket de métro, sans attaquer la piste magnétique au milieu. Il  se passe pouic et on devrait applaudir ? Dialogues ridicules, poses infantiles, clichés argentiques et ennui sans fond. On a tout compris au bout de 2 minutes 32 et le film fait 1h48. Des scènes d’une effarante banalité se succèdent, il nous est donné à voir du quotidien tristounet (cuisine, auto qui roule, fifille à son papa qui fait du patin à glace, etc.) que l’on voudrait nous faire passer pour des épiphanies ?
Non seulement, ce vidéo club m’a empapaouté de 14 euros et en plus la fille de celui qui a réalisé le Parrain me vend de l’air au prix du Champagne ?
Dans mon oreillette, j’entends un message : « Le lion dort à la Mostra de Venise, mais quiconque le réveillerait se fera mettre par le Siège ».
Stay cool, it’s a robbery !

vendredi 14 septembre 2012

Missed you

Sur le quai de la gare de Dartford, en allant à Londres, j’avais vu ce type maigre. Il avait de grandes oreilles, un profil acéré et l’air un peu à l’Ouest. J’avais des disques de Muddy Waters qui dépassaient d’un sac. J’ai senti son regard s’animer quand il a vu ça. J’avais envie de lui parler et il y a un avion qui est passé dans le ciel, un jet de la RAF qui faisait un bruit d’enfer. Je suis monté dans le dernier wagon, pour mater une fille que j’avais repérée.
En 1960, je voulais devenir chanteur, juste pour faire des reprises de ces groupes américains qui assuraient grave. Le Blues ? Bien plus marrant à imiter que les crooners suaves, avec leurs costumes de vieux.
Après, j’ai galéré dans des petits groupes, rien de bien sérieux. Et puis, le coup de chance est arrivé. J’ai rencontré Paulo. Un gaucher, bassiste du tonnerre, arrivé à Londres depuis 2 ans. Il avait démarré un truc avec un certain John, et ils s’étaient gravement disputés à propos de pognon, alors il avait un peu arrêté la musique. Liverpool, lui semblait maintenant bien loin. Il n’avait presque plus d’accent.
Quand je l’ai connu, il était coursier pour une compagnie maritime dont les bureaux étaient près de Regents Park. Il avait un collègue comptable et batteur, un type costaud qui nous a rejoints pour faire des concerts dans des clubs. C’était l’été, on mangeait et des insectes nous tournaient autour. On a appelé le groupe les Flying Bugstones. C’est bête, non ?
On a écrit des chansons, le succès nous est tombé dessus de façon fulgurante, nous sommes devenus une légende, un bloc de l’histoire de la musique contemporaine.
C’était il y a  50 ans.
Parfois, en passant près de Dartford, je me demande ce que ce type avec des grandes oreilles est devenu.
Je crois qu’il s’appelait Keith.

mercredi 12 septembre 2012

12 septembre


-         Le jour d'après. Ça, c'est une date dont tout le monde se moque. À NY, après le choc des avions, quand il y avait encore un max de fumée et de la poussière à des miles à la ronde. Vous y avez pensé, au 7 juin '44 ? Le bazar à ranger sur les plages, les bouts de GI's à mettre en sac dans le bon ordre ? Et qui pour traduire les consignes aux prisonniers teutons hébétés ? Pas drôle du tout. Ou alors… Qu'est-ce qu'il a fait Neil Armstrong, juste après avoir marché sur la Lune ? Il a dû stresser avec ses 2 acolytes : une si petite capsule pour rentrer, vous imaginez le doute, alors qu'on a fait l'aller dans une fusée de 45 mètres de haut qui crachait des langues de feu ? Idem, Christophe Colomb ! Vous allez au bout du bout, il y a même de saints hommes qui vous disent que la Terre est plate, c'est un coup à basculer dans le vide après avoir été à l'Ouest, non ? Avec ce soleil qui nous tourne autour, vous voyez le tableau ? Pas une image dans les livres d'Histoire sur l'angoisse de l'équipage qui doit tirer des bords dans l'autre sens, sur 6000 kilomètres. Déjà, à cause du scorbut, ils avaient les dents qui tombaient, mais là...Ou vous trouvez, pouf ! Le coup de génie, un truc du style : e=mc². Bon. Le lendemain, en arrivant au bureau, vous faites quoi ? Une fois les crayons taillés trois fois et le tableau bien essuyé, ça fait des heures longues ! Certes, il y a la gloire, les prix, les médailles, le défilé sur la 5 ème Avenue. Tout ce qui vient, bien après … mon frère. Pensez juste au jour n+1. On doit avoir un de ces blues. Oui, mais alors la veille, hein ? Qui se souvient du 10 septembre ?

-         Bon stop, tu nous fais suer Oussama, remplis ce tonneau ou pousse ce caillou mais bon sang, fais quelque chose. L’Enfer, c’est pas pour raconter sa vie !




lundi 10 septembre 2012

Domino domini

D’innombrables espèces végétales et animales avaient été éliminées de la surface de la Terre et des grands océans. Rien n’arrêtait l’espèce humaine, fort occupée à défricher, pêcher, brûler, pourrir, noircir et surtout manger.
Avouons-le, jusque là, les conséquences avaient été limitées. Il y avait quelques belles âmes pour faire un peu de bruit, mais la marche en avant de ceux qui marchent debout n’en était pas entravée. Adieu dodo, bandicoot à pied de cochon, rhinocéros noir d’Afrique,  foulque des Mascareignes, et dix mille plantes au nom latin, oubliées à jamais.
Un jour, un bateau-usine russe rejeta dans une mer fatiguée les derniers spécimens (raides morts) de crevettes à col crénelé tri-pince. Il pêchait des thons à œil rouge, quasi-éteints. Il ne s’attardait pas pour trier les espèces capturées.
Ne pouvant manger de crevettes à col crénelé tri-pince, les baleines grisâtres à fanons inversés se mirent à dépérir. Leur disparition entraîna une hausse subite de la population des requins délateurs. Ils pourchassaient sans relâche les bancs de maquereaux de Smith, qui migrèrent alors en masse vers la mer des Sargasses et les côtes du Mexique. Ils se multiplièrent par milliards. Leurs bancs étaient suivis d’énormes colonies de méduses papardelles. La masse gigantesque de poissons frétillants et de méduses dérivantes finit par ralentir le flux d’un courant marin capital, lequel fit fondre la banquise de Nielse à hauteur de 87%, au lieu des 56% habituels. De fait, un pan gigantesque de terrain de schiste bicolore glissa, entraînant un léger séisme de type Ondulo 3, via la faille de Schneirgen, puis vers le Groenland et l’Islande. C’est cela qui a fait exploser le volcan oublié, l’Yraedkdlsppöö.
Et là, les ennuis de l’humanité ont vraiment commencé.

mardi 4 septembre 2012

Filature à cuire

-         Chef, on le tient !

-         Montrez-moi !

-         Notre Ennemi Number 1 Jean-Claude Bébenne-Lupine, il est cuit ! Approchez-vous de l’écran, regardez ce rapport. Sur Facebook, il met : suis au restaurant « La bonne Tajine », 2, rue du Commandant Couscous. Hier, 19h32. Photo du plat du jour, on a vérifié, c’est ça ! On met un « j’aime » de notre profil de sympathisant de sa cause. Après, il poste une photo du fleuve, à 22h47, avec un commentaire, « Rive Droite ou Rive Gauche, mon cœur balance, le feu d’artifice aura lieu avant la fin de la nouvelle lune ». Pas beau ça, chef ? Jetez un œil à ce listing : les coups de fil passés de son Smartphone, on le suit à la trace. En annexe, tous ses retraits de carte de crédit, dans le quartier avec détour devant le Musée. Hé, hé ! On veut faire une visite de nuit à la section Impressionnistes ? 3 cars de CRS au coin de la rue et 8 snipers sur les toits. 18 agents en civil, incluant 2 poussettes et 7 femmes de ménage en patrouille 7/7, chef ! Tous ses emails, on les lit en « live » : meilleurs souvenirs avec photo en PJ à un ami, demande de prêt à sa banque. Et le plus beau, chef ? LA réservation de son billet d’avion pour Sydney, vendredi prochain, 18h00

-           Il croit se barrer kikille notre Arsène ? On a réservé les 7 sièges autour du sien, avec des types à nous qui peuvent tuer un bataillon juste armés d’un cure-dent,  si on le manquait à l’aéroport avec 50 agents prêts à bondir.

-         L’opération « Cueillette du Matin » est en place !

A 6000 kilomètres de là, sur la rive gauche de l’Atlantique, notre homme ouvrit le coffre qu’il venait délicatement de percer. Il pensa à ses petits cousins, qui faisaient mumuse avec son téléphone, sa carte de crédit et ses adresses e-mails. Il sourit, remplit son sac et sortit sans bruit.

lundi 3 septembre 2012

Futurs maux

L’irritation de vos index est due à la nouvelle texture de finition des écrans Sumsang. Vous n’êtes pas le premier à me venir me voir ! Je vous prescris de la pommade et essayez de ne toucher cet écran qu’avec vos majeurs ou vos annulaires. Et puis, changez de marque, avec les tablettes Nony, on peut tout faire par contrôle vocal. Pour les maux de gorge, il y a de très bons génériques des pastilles Stropsol.
Vous devriez marcher au moins 9 minutes par jour. Vos muscles des jambes s’atrophient… à force de ne plus bouger du tout. Essayez au moins de manger ailleurs qu’à votre poste de travail ? Ah, vous y dormez aussi. Mais, pour aller aux toilettes comment faites-vous ?
Des bourdonnements d’oreille ? Attendez, je veux bien croire que vous habitez à côté d’un hangar à données, mais c’est très silencieux ces machines là, de nos jours, on… Ah, bon, les drones de surveillance passent tous les quarts d’heure, même en pleine nuit ?
Une allergie aux algues, à l’huile de palme et au soja ? Mais, ma brave dame, je ne sais pas ce que je vais vous dire de manger moi ! Là, vous nous posez un réel problème.
 La luxation de l’aile est très visible, juste au-dessus de l‘omoplate gauche. Monsieur G., je vous prescris 2 semaines d’arrêt, suivies de 24 séances de rééducation aérienne en moyenne montagne.
Oui, Madame, votre fils ne chausse que du 42, et il a déjà 7 ans. Dites-lui que cela arrive, qu’il grandira plus vite à l’adolescence. Trouver ce genre de petites pointures ? Il existe bien encore quelques magasins spécialisés en ligne.  
Quand on vous dit de ne pas vous exposer au soleil ! Alors vous, vous laissez votre bras dehors pendant 10 minutes alors que vous conduisez, en plein mois de juin ? Pour les greffes de peau, il y a jusqu’à 8 mois de délai, vous savez.