samedi 3 décembre 2011

Le sportif n'est pas bon orateur


L’entraîneur lymphatique et désespérant de L’Olym-tique de Sarmeille déclarait à la presse, avec son éternelle mine de chien battu et ses inexpressifs yeux de mérou nageant dans la bouillabaisse froide :

«  Alors, voilà, euh, ça être compliqué contre Rochaux FC. Diawara et Diop sont à l’infirmerie, quant à Cissé et N’gobo ils ont été appelés par leur équipe pour la Coupe des Coupes des Coupes, vu qu’ils ont choisi la nationalité serbe. Et Ghitatelli est fâché, car sa Cherrari n’a pas été livrée à temps ; En plus, euh, je lui ai fait un sms ce matin à 6 heures pour lui rappeler qu’il devait s’entraîner au moins une fois par trimestre avec les autres. Il était, euh, au casino, le bip a perturbé sa dernière partie de poker. On a eu chaud, parce qu’il juste avait misé les clefs du team bus. S’il perdait, on aurait dû aller jouer la semaine prochaine jouer contre Gronaco en train. Et la CSNF est en grève.
Après, on enchaîne un match couperat, euh, couperet, contre les Hauts Fourneaux Rouges de Gratislava en Coupe, euh, d’Europe des clubs des poules des clubs, le premier tour qualificatif pour arriver en 16ème de finale à deux tours et tirage au sort inversé. Euh, ça va être compliqué.
Bin, les rumeurs qui prétendent que Coco Tarlihno est une femme sont dénuées de, euh, fondement, si vous n’êtes pas content, allez le voir sous la douche quand il se rase. Son rasoir est bleu et même pas rose. Si c’est pas, euh, une preuve, je demande à tous les supporters du Stade Boulodrome de se couper la moustache.
Et pourquoi on déteste les Pharisiens du Katar-SG ? Euh, on sait pas mais ça nous occupe, parce que penser à autre chose, ça va être compliqué. »

Après, il y a eu la météo.
Il allait faire le même temps que celui qu’on voyait par la fenêtre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire