mercredi 23 novembre 2011

La voiture à 250 euros

Le constructeur automobile Peunault© est heureux de vous présenter son modèle low cost, à 250 euros, payables aussi à crédit en 99 fois 15 euros. De menues contraintes sont à prévoir, compensation minime pour bénéficier d’un prix aussi réduit.
Sur chaque porte une publicité sera apposée et votre klaxon chantera la mélodie de la réclame des colles à dentier Chiko Chiko ©. La roue de secours est remplacée par un lot de tracts pour les supermarchés Mochamp©, que vous vous engagez par contrat à distribuer dans les boîtes aux lettres de votre voisinage. Pas de sièges à l’arrière, étant donné que le réservoir y a été placé, son emplacement étant utilisé pour faire un petit coffre à bagages, car il n’y pas de coffre à bagages à l’arrière, mais des batteries au lithium qui alimentent 2 néons publicitaires en forme de Saucisse Bertha© dont vous assurez la promotion 24h/24.
Pour démarrer, il vous faut tourner la manivelle (inox brossé) placée dans un emplacement sous le capot, ingénieusement intégrée à côté du moteur 600 centimètres cube, vous assurant une puissance de 32 CV et une célérité maximale de 50 kilomètres heures. C’est une citadine ! Nous ne voulons pas vous faire courir le risque de perdre des points par excès de vitesse ! Le moteur est signé par l’équipe d’ouvriers bengalais mineurs qui l’ont produit (ils ne savent pas écrire, ce sont des croix au feutre près du bocal de liquide de frein, un bocal à cornichons Raille©, 100% recyclé marquant notre démarche volontariste labélisée « Green Car », proche de la Terre et des Valeurs Vertes).
Un siège unique, en cartons d’emballage d’eau Téchian©, vous assurera un confort surprenant : Design très loin des sentiers battus !
La voiture à 250 euros mérite d’être élue Voiture de l’Année du Rat !   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire