vendredi 2 mars 2012

Jauni soit qui mal y pense (2)

Un mois et 6 jours après les premières ventes et les joyeuses applications domestiques sur des murs, on découvre que les pigments jaunes Bio Ray, ref. 666, et seulement ceux-ci ne sont plus inactifs ni neutralisés ! Les autres restent tous stériles.
Ils recommencent  à se reproduire 17000 fois plus vite en contact avec l’eau, après une période d’incubation de 666 heures. Leur pouvoir colorant et couvrant est aussi multiplié.
En 2 jours, les images satellites en témoignent, tous les cours d’eau des 27 pays dans lesquels ces peintures ont été vendues sont colorés. Après 3 jours, la moitié des océans. Après une semaine, la Terre vue de l’espace ressemble un bonbon au citron.
Aucune toxicité alimentaire, ni dermatologique n’est constatée. C’est juste que tout devient jaune au contact de l’eau… devenue jaune.
Semaine après semaine, des milliards de  pigments germent, explosent et colorent tous les cours d’eau et les nappes phréatiques de façon durable et illimitée. La garantie « Top Longévité + » 10 ans n’est pas une vaine promesse.
Du jaune jaillit des robinets et teinte tout ce qui est lavé, nettoyé, arrosé, rincé. Par exemple, tous ceux qui ont pris une douche le 2 mars 2013, sont déjà jaunes de la tête au pied.
Auriez-vous résisté au fait de ne pas vous laver ? Puer ou être jaune ? Et les jardins à arroser, les champs, le bétail, votre voiture, les trottoirs pleins de crottes jaunes de chiens jaunes. Des baleines jaunes font des bonds dans le Pacifique.
Des résistants s’enferment dans des bunkers,  mais les stocks d’eau transparente sont limités et ils doivent se rendre à l’évidence qu’ils passeront tôt ou tard à la coloration mondiale uniforme.
En octobre 2019, les pigments Bio Ray 666, autrefois neutres ont commencé à devenir acides.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire