lundi 19 novembre 2012

Good As You ?

Faut-il marier homos, et changés et lesbos ?
Union facile pour ceux qui ne sont pas dédé-veaux ?
Un gamin élevé par deux gentilles lesbiennes,
Genre intello-lunettes, en banlieue parisienne ?
A la petite section, celui là qui explique
Mon Papa plus Papa, ça en fait deux, des triques.
Noirs de rage, les cathos cliquent sur non, les fachos donnent des gnons,
On voit bien les prières, les manifestations
Un papa une maman, le cocktail breveté pour avoir des parents ?
Serons-nous dogmatiques, la morale dans les dents,
Que fera-t-on demain, qui a vraiment trop tort ou peut-être raison ?
Tout le monde s’en tape, de ma piètre opinion !
Vert de gris, le curé cure à l’acide, le rabbin fouette de sa couette
La droite en érection, elle, sort de sa cachette.
On n’est jamais trop aidé, faut se farcir les gays,
Ceci dit maintenant, seront-ils Thénardier ?
Ils veulent tous le bon beurre et farcir la crémière
Oh, maille GOD, tu n’es qu’un homme, poussière
Leur répondent en chœur, les calots, les évêques
Spécialistes des gosses, à genoux, bite au bec…
Pour prêcher la morale il faudrait être saint,
Ont-ils tous donc de belles et blanches mains ?
Deux mille ans qu’on astique, qu’on chapeaute,
Faudrait pas qu’on nous touche, on a tourné calote
La morale et les mœurs, c’est à nous l’monopole
Bande de vieux pédés, de diables et de cagoles.

Moralité : Mariage pour tous, mariage qui tousse. Un père et une mère, sinon ça rend les pères verts !   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire