mercredi 14 novembre 2012

Lectorat, audimat et auto-analyse

Alors que ce blog file vers son premier anniversaire et n’est pas certain d’en réchapper, je voulais faire un petit coucou aux lecteurs de ces humbles textes.
Préambule : Merci, car le but d’un écrivaillon, fut-il amateur est bien d’être lu, hey !  
Primo : d’après les statistiques fournies par l’hébergeur, nous ne sommes à 41000 pages vues. Relativisons ! Une seule page totalise 5248 vues, « histoire d’en rire » et je sais pourquoi ! La photo choisie –une vieille femme à trogne incroyable- pour illustrer le texte est très recherchée via Google images (et non ma prose, té !). Si l’on enlève le fait que j’ai techniquement accédé pour vérifications au moins 5 fois par pages, myself, cela enlève environ 1000 pages vues. Restent 35000 pages vues, mais par qui ?
Deux zozios : Je connais certains lecteurs amicaux, sympathiques et bienveillants, tels Patrice et Isabelle C., Olivier B., Nico Q., Anne-Marie T. ou Yên P. En revanche les enfants V. et ma douce moitié sont d’épisodiques attentifs (ils ont raison, je les abreuve déjà de commentaires et anecdotes en live, alors en plus par Internet, pfff, too much is too much)
Ter sot : Les mots clés entrés sur Google, qui aboutissent à des pages consultées vont de « vieille femme » à « Harpagon » sans oublier « 1789 » et « Alain Robert » ou « barbe blanche » et « mini » plus « premier nokia ».
Conclusion : Je vais donc écrire un texte incluant ces mots et remettant en illustration la fameuse vieille dame qui attire tant de monde !
Audimat en hausse, trafic de carrefour japonais aux heures de pointe ?
Isabelle, Patrice, Olivier, Nico, Anne-Marie et Yên, à vos commentaires et les 34 994 autres aussi !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire