dimanche 11 novembre 2012

Vent des lobes

Cheminées Kikramm est en tête, suivi d'Assurances Onrambourz Keudall, alors que Team Féchiai-Ville de La Motte Beuvron a dû rentrer au port, ayant heurté un cachalot. Le cachalot n'est pas rentré chez lui, il a fait la gueule et il est parti s'exiler en mer Adriatique. Dans le peloton des poursuivants, Logiciels Deupoinzéro se rapproche, ayant hissé un double spinnaker rose aux armes de son sponsor additionnel les saucisses Kigliss. Le skipper, Loïc Erwan le Metec a déclaré sur France Vent-fort « a.. o...u...force 8 …ii.... kch...kch....la…toile.... on….on....quand même, hein ! » avec sa radio de bord, tandis qu'il se filmait en direct sur une webcam, vu par la classe de sixième 4 du collège Jean Moule-un de Saint-Guénolac qui le suit avec passion, déplaçant chaque jour la petite punaise rouge le représentant sur la carte du monde affichée par la professeur d'Histoire-Géographie dans la salle 117, sur le mur du fond. « Que c'est beau ces navigateurs intrépides, et en plus on apprend les concepts de latitude et longitude aux gamins ! » a déclaré le proviseur Fanch le Gall au reporter de Mouette Rance (édition du pays d'Armorak Sud).
N'oublions pas en queue de peloton, la terrible bagarre au coude à coude entre Boulons de 8 Acier Chromé et Votre Nom sur un site dot com, suivis à courte distance par Pâtés pour Caniches aux vitamines et Chokokos Mon Cherry.
On se souvient avec émotion de l'arrêt brusque de la course, l'an passé, de la navigatrice Helen Koukouléga. Elle avait craqué dans le Pacifique, mis le cap sur une île de l'archipel Tapedure et épousé le chef de la tribu des Ovazyvazy, un certain Manu Raie-Va.
On nous rapporte qu'elle vient d'accoucher de jumeaux, qu'elle a nommé Alain et Colas.
Bon sang, que cette course est passionnante.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire