jeudi 23 février 2012

Technoloverdose

Je pars au travail ce matin, enfin non, je ne pars pas parce que je travaille de chez moi. J’allais oublier, qu’il est interdit de se rendre au Ghettobureau 4 jours sur 5.Tombé du lit à 08h02, réveil en douceur Bleumineux qui éclaire les murs de ma chambre progressivement, au son de Tangerine Prune, tout en préparant mon petit déjeuner Ultra Bio protéiné et vitaminéralisé. Je le prends (tout en faisant des assouplissements des pouces, c’est important !) entre 08h03 et 08h21, pour filer sous la douche à Ions sans eau et sans savon, à massage thermo-frégulant. Mon analyse de salive est déjà corrélée à la moyenne des dix dernières années.
08h35, je suis prêt pour ma première Virtu Meetingue. Même pas habillé, mais un Gars-vatar 4D de moi en costume YSL et sentant le Mugler apparaîtra à mes collègues humains et non-humains.
Je dis « allume-toi » à  mon TPP, Terminal Perso Perso, à la fois ordinateur, centre de connexion Méga Net et appareil polymédia Touthenun.
Il mesure 1 cm par 3, il est dans le tiroir de mon petit bureau vintage sur coussin d’air, en fibre de Soja repoussée (une folie, j’ai payé ça très cher !).
D’ailleurs, le chat l’avait avalé l’autre jour et il y avait des ratés dans les Ultra Comms, lorsque qu’il l’avait, euh, éliminé dans son bac Krakabroyeur et que j’ai dû le récupérer, un peu éraflé, mais encore en état de marche. Je disais « Film, 7 Mercenaires » et sur le mur du salon étaient projetées des images mélangeant Yul Brynner et des flashes de digestion féline. Presque une œuvre d’art…
09h45, j’ai fini ma Meetingue et je m’emmerde un peu dans mon salon. Dehors, à la surface, je sais que les Crobactéries ont atteint la taille de balles de golf et qu’il leur faut moins de 7 secondes pour dissoudre un tank et tout son équipage.   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire