mardi 19 juin 2012

Au sujet du Chronomonophone © (2/2)

Maintenant que cet appareil a été remisé au cimetière des inventions méprisées, nous souhaiterions rappeler les perles qu’il permit d’exhumer. Rares, certes, trop rares et noyées dans un océan de bruit, mais cependant assez remarquables pour en faire un éloge courtois, voire légèrement ému.
Après 2345 essais pour Dallas en ce jour du 22 Novembre 1963 où un Président des USA perdit la vie, nous avons la certitude que ce dernier a dit 17 secondes avant l’impact de la première balle : « Jackie, fais-moi penser à acheter du Chanel Numéro 5  quand on passera près d’un duty free ».
Au bout de 2 ans de fouilles, de tests et de nuits blanches, des équipes avec des oreilles difformes, la section 4B du DGO parvint à isoler un morceau de conversation entre Bonaparte et Joséphine de Beauharnais, au Château de la Malmaison. Il est question de conquête ou de quéquette, ce n ‘est pas tout à fait clair.
Il est confirmé qu’Henri IV souffrait de maux de ventre et de gaz à répétition. Mais est-ce bien le Roy ou un page béarnais qui s’exprime avec force à ce moment là ?(le 2 mai 1609 à 17H43 GMT+1). Le DGO nous le garantit à 63%.
Ah oui ! De Gaulle a bien dit à son ordonnance, le 18 juin 1940, 12 secondes après son discours sur Radio Londres : «  Ces Britiches me les brisent menu mon cher ami, mais que voulez-vous, quand on a pris une branlée on fait profil bas avant de penser à descendre les Champs-Elysées ! »
A propos de nos amis britanniques : on reconnaît le son typique de la voix de Jeanne d’Arc, assez aigu lorsque les flammes commencent à lui lécher les pieds.
Et tant d’autres merveilles historiques, témoignages troublants de notre patrimoine, archives vibrantes d’une Histoire riche en confidences, anecdotes, discussions et discours étonnants !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire