jeudi 28 juin 2012

Dé-foot-loir

Après le score lamentable de l’équipe de Trance de football – défaite 5 à 0 contre le Biellarousse-, la presse a relaté les disputes d’après match dans un vestiaire truffé de micros. L’entraîneur n’a pu dissimuler 2 yeux au beurre noir derrière d’énormes lunettes de soleil. Il a annulé sa conférence de presse et a été aperçu un peu plus tard dans un discret confessionnal de la cathédrale Saint-Zizou, une bouteille de Jack Daniels à la main.
Le joueur enragé, Samer Naz-Naz, s’est torché les fesses avec le maillot national et a posté le film sur You-Lube.
Fred Ribérol hurlait : « bande de cons, ça prend un « s » à la fin ? ». Il a craché sur une femme, prise pour une journaliste de « L’Epoque ». Pas de chance, c’était une femme de ménage. Les personnels d’entretien se sont mis en grève immédiatement.
Benzémule et Bénard-Fade ont tenté de s’étrangler mutuellement. Ils ont été séparés par un masseur armé d’une croix et d’un portrait du défunt Thierrand Rolly, le commentateur qui avait dit «si les joueurs descendent du bus sans péter ni roter, c’est déjà un progrès, non ? »
Le soir même, les joueurs et les remplaçants ont privatisé le Tagada-Fuk, rue de Chuck Berry près des Champs Déguisés, pour une soirée de Fête de la Défaite. Des mineures y sont entrées par bus entiers, assez court vêtues et plutôt bien maquillées. Les portes de la discothèque ne se sont ré-ouvertes que le lendemain après-midi vers 17h30, dégageant un épais nuage de fumée. Premier à sortir, l’œil hagard, Jéremy Nénesse, les narines recouvertes de poudre soutenait un Patrick Hévrard titubant et fut jeté dans une limousine noire. 
Direction  Saint-Nini pour tout le monde, juste le temps de se changer ! Merde ! Encore un match à perdre ce soir dès 18h30 contre la Principauté d’Andard !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire