lundi 25 juin 2012

Saint Drone

Le Président descend la passerelle de l’avion. Il fait chaud, la fanfare militaire commence à jouer. Un bouquet est prêt pour la première Dame. Tiens ! Se dit-il, quelle est cette abeille qui s’approche de moi avec un bruit de perceuse, suraigu et déplacé dans ce contexte ? Ce fut sa dernière pensée. Le mini drone télécommandé par les hommes d’Al Kaïdure explosa à 5 centimètres de son crâne dégarni, créant un geyser vermillon dont les images passèrent en boucle sur tous les JT pendant une triste semaine.
Lady Mamonna sort de la douche en sifflant faux et sans cacher ses parties les plus intimes. Il fait froid à Los Angeles, mais une fenêtre de sa suite est entr’ouverte. Gosh ! se dit-il (c’était un homme, en fait) quelle est cette libellule qui s’approche de moi avec un bruit de shaker, trop grave et déplacé dans ce contexte ? Ce fut sa première pensée intelligente. Le mini drone télécommandé par les paparazzis de Dirty News World le photographia nu à 15 centimètres, prenant une image rosâtre dont les copies passèrent en boucle sur tous les tabloïds pendant un affligeant trimestre.
Gérard Lorgeard descend de sa Peugeot cabossée. Il fait chaud, le mariage du cousin Nénesse c’est aujourd’hui, la chorale du coin chante devant l’église en béton de Flagny sur Orge. Un bouquet est prêt pour la mariée, déjà enceinte de 6 mois. Tiens ! se dit-il, quelle est cette merde volante qui s’approche de nous avec un bruit de contrebasse en la 440 déplacé dans ce contexte ? Ce fut sa dernière remarque désobligeante de la journée. Le mini drone télécommandé par les cousins du marié, filma la cérémonie à 5 mètres au-dessus des crânes dégarnis, créant un film assez mignon dont les images furent regardées sur les téléviseurs des invités pendant une sympathique année.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire