vendredi 28 septembre 2012

Le voyage dans le temps

A la Foire du Trône, il n’y avait plus grand monde. Les attractions les plus violentes tournaient avec furie, déversant une assourdissante musique et des flots de lumière. Je m’éloignai du cœur du cyclone, me dirigeant vers les allées latérales. Après avoir mangé une paire de merguez trop cuites chez Gégène, roi de la Frite, j’aspirai à une distraction à l’ancienne. Un tir à la carabine à plomb sur des ballons de baudruche ? Tirer trois penalties sur une silhouette en contreplaqué mouvante ?
J’hésitais en passant devant la diseuse de bonne aventure, à côté du stand dit « de l’échelle de cirque » que nul n’avait jamais réussi à escalader à ma connaissance.
Tout au bout d’une allée, une installation attira mon regard.
Un container recyclé et repeint en bleu marine surmonté d’une bannière (légèrement de travers) promettait : « Voyage dans le temps ! 2 euros seulement- 10 minutes »
Je m’approchai de la caisse (un parasol, une table de camping, une chaise en PVC) et m’adressai à la vieille femme qui s’y trouvait. Elle me héla d’un ton monocorde : «  Approchez, approchez, jeune homme, c’est le Voyage dans le temps ! 2 euros seulement- 10 minutes ! ».
Allons-y me dis-je, en phase de digestion post Gégènesque. Je tendis ma pièce. Une petite fille surgit derrière la grand-mère et me prit par la main. « Bon voyage ! » me glissa l’aïeule, après m’avoir remis un bout de papier numéroté, arraché d’un carnet jauni.
La petite ouvrit la porte grinçante et je pénétrai dans le container.
Vide. Juste une ampoule nue au plafond. Un fauteuil en son milieu.
Je m’y assis. La petite ferma la porte, éteint la lumière.
J’attendis.10 minutes plus tard, je sortis et regardai ma montre, étonné.
On était bien dix minutes plus tard, j’avais voyagé dans le temps.       
   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire