mardi 23 octobre 2012

Ha ha ha ha

J’ai été voir une pièce de théâtre magnifique sur la 2ème guerre mondiale, dans une zone de guerre urbaine et j’ai survécu.
Samedi dernier, je partis à l’aventure vers des terres lointaines. Pour un Saint-Germanois qui travaille à Rueil-Malmaison et va le weekend au jardin du Luxembourg, voire Boulevard Beaumarchais, s’exiler à… Aubervilliers est une odyssée ! Aventure à qualifier d’exotique, dépaysante, atypique, décalée et même un peu périlleuse, non ?
16h22. En avant vers la pièce HHhH, prodigieuse adaptation du formidable roman de Laurent Binet, qui se joue (pas de chance) au Théâtre de la Commune de la dite cité, dans le (oh !) 93. Le GPS connaît ? Oui, apparemment.
17h15. Il pleut, il fait gris. Un temps à se jeter sous le RER. Arrivée sur place, les yeux ronds après avoir longé des rues sinistres, des bâtiments condamnés. Tiens ! Des barbus et des femmes voilées option monochrome et  «juste une visière pour les yeux ». Tiens ! C’est un vrai vidéoclip de rap, tant il y a de casquettes NY au square meter. Pas de place pour se garer près du joli théâtre, îlot de culture qui contraste un max.
17h25. Après avoir tourné dans le quartier, et croisé une partie des sosies de Sexion d’Assaut et de l’état major d’Al Qaïda, je me gare devant une porte verte.
17h30 ; Dans le sac de mon épouse se retrouve le GPS. On y va. Ma petite 107 est bien le véhicule le plus menu, 3 rues à la ronde. Festival de Mercedes type « Beyrouth » et de BMW rabaissées. Des mécaniciens attaquent leur travail en plein air.
20h05. Sortons du théâtre, public à 180° du public extérieur. Voiture toujours là. Tiens ! La porte verte ouvrait sur un lieu où des messieurs encore plus barbus sont en prière non stop. Hôô ! Partons d’ici. GPS ? HOME !!
20h50. Retour en 78100.HéHéhéHé !  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire